Evénements

                   A venir :


* VENDREDI 05 AVRIL 2013 à 18h30

Les Thétards 7 rue de la Bride Périgueux

vernissage de l'exposition"symbolisme et liberté"Tableaux d'ALARIC

Une soirée libre expression "ARTNARCHIE" suivra au cours de laquelle chacun/E pourra présenter textes, réalisations... et évidemment donner son point de vue sur le sujet.

                        AFFICHE                      

 

                   Passés : 

VENDREDI 01 MARS 2013 à 20h30 CAFE LIBERTAIRE: L'exportation sur le continent américain, au nord comme au sud, des méthodes contre-insurrectionnelles mises au point par l'armée française au cours de la "guerre d'Algérie".

Au café associatif Les Thétards 7 rue de la Bride à PERIGUEUX

* VENDREDI 01 FEVRIER 2013 CAFE LIBERTAIRE

 L'exportation sur le continent américain, au nord comme au sud, des méthodes contre-insurrectionnelles mises au point par l'armée française au cours de la "guerre d'Algérie". Au café associatif Les Thétards 7 rue de la Bride à PERIGUEUX

* VENDREDI 01 FEVRIER 2013 à 20H30 Les THétards

Café Libertaire : film-débat : Que sont les OGM ?

* VENDREDI 2 NOVEMBRE 2012 à 20h30

INTERVENTION THEATRALE / Alexandre Marius JACOB, Anarchiste, Cambrioleur et Bagnard...au café associatif Les Thétards 7 rue de la Bride à PERIGUEUX

 

CAFE LIBERTAIRE VENDREDI 05 OCTOBRE 2012

à 20h30 au local associatif LES THETARDS, 7 rue de la Bride à PérigueuxProjection débat sur le thème : Les alternatives libertaires. Film ; "Les sentiers de l'utopie".

PREMIER MAI 2012 Le CL est dans la rue avec sono, chants, drapeaux... aux côtés d'autres compagnes et compagnons anarchistes.

THEATRE MUSICAL OOUFFNOONSAMEDI 14 AVRIL 2012 à 20h

RENDEZ-VOUS AU CAFE ASSOCIATIF LES THETARDS 7 rue de la Bride PERIGUEUX

«OOUFFNOON, fut un temps, jouait sur des petites scènes parisiennes, dans la rue ou dans des squats enragés.Bruitistes, improvisateurs, plébéiens, crieurs, silencieux, joueurs... Comme si les milliards de litres de béton coulés autour d'eux les suppliaient de s'ensauvager dans châteaux aux mains de maîtres oligarques. Les revoilà pour une tournée à travers l'exil et le turbin mêlés, des années de poudre du XIXème siècle parisien à celles de révolte d'ici et maintenant, en passant par les traces d'un grand-père, immigré du siècle dernier.»L'Action des Précaires et Chômeurs de Dordogne (APCD) et le Collectif Libertaire Marius Jacob vous invitent à partager une rencontre avec OOUFFNOON, trio théâtre musical. La sincérité de l'engagement, comme la finesse de la forme laissent dans le cœur et dans la mémoire une balafre qui nous conforte dans notre refus de la résignation.

 

CAFE LIBERTAIRE VENDREDI 23 MARS 2012

à 20h30 au local associatif LES THETARDS, 7 rue de la Bride à Périgueux

Projection débat sur le thème : le patriarcat

 

CAFE LIBERTAIRE VENDREDI 17 FEVRIER 2012

à 20h30 au local associatif LES THETARDS, 7 rue de la Bride à Périgueux

Projection débat sur le thème : féminisme ; chronologie des luttes féministes

CAFE LIBERTAIRE VENDREDI 20 JANVIER 2012

à 20h30 au local associatif LES THETARDS, 7 rue de la Bride à Périgueux

Projection débat sur le thème : lutte des classes et organisation des prolétaires, l'exemple américain (hoboes, International Workers of the World)

 

Jeudi 15 décembre 2011 Repas festif des Gueuses et des Gueux

à 19h place Francheville à PERIGUEUX

Vendredi 25 novembre 2011 Café Libertaire

Conférence débat : La contamination de la droite parlementaire par les idées de l'extrême-droite avec CLEMENCE, militante libertaire, universitaire.

Samedi 19 novembre 2011 à la salle des fêtes de Bourdeilles Soirée de soutien à la COOPEQUITA

La COOPEQUITA est la coopérative alimentaire autogérée créée et animée par le syndicat des travailleurs de la terre et de l'environnement STTE de la CNT dont le siège est au local de la CNT à Bordeaux (36 rue Sanche de Pommiers). En cliquant ci-dessous vous accèderez au flyer recto verso qui donne quelques détails...

        - De 18h à 19h30 : rencontre avec les producteurs de la coopéquita     plus video- Repas à partir de 19h30 : 10€ sur réservation (06 98 89 78 78) Il y aura par ailleurs une possibilité de restauration à base de sandwiches confectionnés avec des produits locaux de la meilleure qualité.

          - 21h : CONCERT à prix libre avec le groupe de musiques métisses d'inspiration orientale PANG PUNG et le groupe de "blues grec" SEX DRUGS & REBETIKO. Un "boeuf" suivra. Apportez vos instruments !

 

CONCERT DE SOUTIEN AVEC HOT GANG JEUDI 10 novembre 2011

à partir de 20h30,au bar les TOQUES, rue Pierre Sémard quartier du Toulon PERIGUEUXLe Collectif Libertaire organise un concert de soutien contre la répression visant en particulier les révoltéEs au sein du mouvement social.


CAFE LIBERTAIRE VENDREDI 21 OCTOBRE 2011 à 20h30, au local associatif "Les Thétards". Projection-débat : Que veut nous dire Godard ?

APERO ANTIFA

SAMEDI 25 juin 2011 à 19h30,au local associatif "Les Thétards".Muzik, video, apéro, table de presse. Les fachos se manifestent ouvertement un peu partout ; les pratiques politiques les confortent. RESISTANCE !

CAFE LIBERTAIRE

VENDREDI 21 JANVIER 2011 à 20h30, au local associatif "Les Thétards". Film-débat "69, Ungdomshuset", squatt et lutte autonome au Danemark

Samedi 18 décembre 2010

Rassemblement contre la loi LOPPSI 2 , 11h devant la préfecture de Périgueux

Vendredi 10 décembre 2010

Repas des Gueux, place du NTP (Badinter) Périgueux, 19h . L'argent récolté versé à la caisse de solidarité KALIMERO

Samedi 20 novembre 2010

CAFE LIBERTAIRE exceptionnel à 20h30 au local associatif LES THETARDS, 7 rue de la Bride à Périgueux

Conférence-débat animée par Claire AUZIAS sur l'histoire des RROMS.

Invitée Tania Magy et sa caravane-musée à partir de 14h place Hoche.

 

Jeudi 4 novembre 2010

Repas des Gueux, place du NTP (Badinter) Périgueux, 19h

Vendredi 15 octobre 2010

CAFE LIBERTAIRE à 20h30 au local associatif LES THETARDS, 7 rue de la Bride à Périgueux

FILM-DEBAT : RROM, GITANS, MANOUCHES en danger

En plein mois d'août, le gouvernement français déportait, après démantèlement de leur campement, des RRoms Roumains et Bulgares ayant fui la misère et le racisme dans leur pays d'origine. A ce jour cette ignominie perdure tandis que les Sans-Papiers sont toujours expulsés et déportés. Cette manifestation de la xénophobie et du fascisme d'état s'inscrit dans la politique démagogique et inhumaine, dite "sécuritaire", des tenants de l'actuel pouvoir dont l'unique souci est de le conserver aux prochaines "échéances électorales". Les anarchistes s'inscrivent dans une lutte totale contre ces actes - et leurs auteurs - qui jugent un type de société.

 

Vendredi 17 septembre 2010 CAFE LIBERTAIRE           FILM-DEBAT : L'insurrection au Chiapas et le  mouvement zapatiste.

Cette insurrection et l'organisation sociale mise en place ainsi que les formes de luttes employées se situent dans une perspective que les anarchistes reconnaissent comme étant en accord avec nombre de leurs options. En outre, la lutte spécifique des femmes du Chiapas et leur rôle majeur dans le mouvement ne peuvent que nous réjouir...

Samedi 29 mai 2010 : Manif à Bordeaux

Contre les fascistes anti-avortement, les tenants d'une morale nataliste homophobe, transphobe, ... et les défenseurs de la famille version pétainiste...

RASSEMBLEMENT NATIONAL SAMEDI 5 JUIN DEVANT LECENTRE DE DETENTION DE MURET OU JEAN-MARCROUILLAN EST INCARCERE

MARDI 8 JUIN 2010

* CONFERENCE DE PRESSE A 17h30 A PROPOS DE LA SITUATION DE JEAN-MARC ROUILLAN, salle Grassé de l'Odyssée (NTP) de Périgueux. Présentation de son dernier ouvrage "Paul des Epinettes".Présentation de l'ouvrage de Charlie BAUER ; "Fractures d'une vie".

* CAFE LIBERTAIRE EXCEPTIONNEL

A 20h30, nous accueillons Charlie BAUER au local des Thétards 7 rue de la Bride à Périgueux.Projection du film : "Charlie BAUER, Rouge Bandit" et débat surla lutte anticarcérale et les répressions.

 

Vendredi 21 mai 2010 :

Repas des Gueux à 19h, esplanade du théâtre de Périgueux (NTP/Odyssée) et Café Libertaire à 20h30 au nouveau local des Thétards, 7 rue de la Bride Périgueux (derrière la tour Mataguerre)

Projection-débat : "Regarde elle a les yeux grands ouverts", film de Yann Le MASSON.

Il s'agit d'un film documentaire concernant la lutte emblématique des femmes du MLAC (Mouvement pour la liberté de l'avortement et de la contraception) d'Aix en Provence dans les années soixante-dix. A l'heure où fachos et intégristes religieux relèvent la tête, le sujet reste d'actualité.

SOLIDARITE AVECLE PEUPLEGREC EN REVOLTE : Mai 2010

tract

Mardi 11 mai à Périgueux, distribution de tracts et déploiement d'une banderole.

 

Premier Mai 2010 :

Rassemblement organisé par le CL, 10h30 à Périgueux sur les boulevards (en face de l'ancienne Rotonde).

Distribution de tracts, table de presse, banderole, sono...

Pique-nique : auberge espagnole

Vendredi 16 avril 2010 : Repas des Gueux à 19h, esplanade du théâtre de Périgueux (NTP/Odyssée) et Café Libertaire à 20h30 au nouveau local des Thétards, 7 rue de la Bride Périgueux (derrière la tour Mataguerre)

Projection-débat : "L'argent dette", film d'animation de Paul GRIGNON

Grande question : D'où vient l'argent ?Le film explique que la création monétaire repose esssentiellement sur le système du crédit, générant une gigantesque dette impossible à éponger. La "crise" financière actuelle est ainsi éclairée pédagogiquement...Débat : L'argent, instrument du capitalisme. Le capital est-il en crise ?Abolir l'argent, pourquoi ?

 

Mardi 23 mars 2010 : Le Collectif Libertaire manifeste, sans illusion  toutefois sur les journées d'action sans lendemain. Rendez-vous 11h devant le palais d'injustice.

Tract cosigné avec l'union locale CNT de Périgueux

A la fin de la manif, les militants anarchistes se sont vus interdire par la police, l'accès à la zone occupée par les grévistes de la clinique Francheville auxquels ils voulaient apporter un salut solidaire. Le rappel des faits (courrier largement envoyé pour info.)

Vendredi 19 mars 2010 : Repas des Gueux à 19h, esplanade du théâtre de Périgueux (NTP/Odyssée) et Café Libertaire à 20h30 au nouveau local des Thétards, 7 rue de la Bride Périgueux (derrière la tour Mataguerre)

Projection-débat : Sacco et Vanzetti, un crime d'état.

Les anarchistes Nicola SACCO et Bartolomeo VANZETTI,immigrés italiens installés aux Etats Unis, furent exécutés le 23 août 1927, après avoir été accusés de crimes. Ils attendirent sept années dans le "couloir de la mort". Dans le monde entier d'immenses manifestations eurent lieu pour tenter de les sauver, en vain...

La répression des anarchistes, à la suite du drame de Chicago à Haymarket square (1886) et l'exécution de cinq compagnons - les "martyrs de Chicago" - à l'origine du "Premier Mai" international, mit en évidence la terrifiante brutalité de l'appareil d'état répressif américain et son officine du FBI qui allait laminer le mouvement ouvrier révolutionnaire et le syndicalisme associé des IWW (International Workers of the World)."L'affaire" Sacco et Vanzetti s'inscrit dans ce contexte.La haute tenue morale des deux hommes, leur courage devaient marquer les générations suivantes dans le monde entier . La chanson hommage de Joan BAEZ est toujours dans de nombreuses têtes.A noter que Dukakis, gouverneur du Masachussetts, réhabilitera Sacco et Vanzetti en 1977, mais qu'en avons-nous à faire ?

Débat : "L'affaire" Sacco et Vanzetti, le mouvement ouvrier révolutionnaire aux Etats-Unis et la place des anarchistes en son sein.

Vendredi 19 février 2010 : Repas des Gueux à 19h, esplanade du théâtre de Périgueux (NTP/Odyssée) et Café Libertaire à 20h30 au nouveau local des Thétards, 7 rue de la Bride Périgueux (derrière la tour Mataguerre)

Film : "La révolution du désir" d'Alessandro AVELLIS et Gabriele FERLUGA

Après les "événements" révolutionnaires de Mai 68, l'ordre moral capitaliste est mis en cause et sont dénoncées des formes d'oppression spécifiques. Ainsi les homosexuels vont s'organiser au sein du FHAR (Front Homosexuel d'Action Révolutionnaire), tandis que les mouvements féministes mènent une lutte parallèle. Dans ce film qui souligne, entre autres, les personnages de Françoise d'Eaubonne et de Guy Hocquengheim, des témoignages d'actRICES/teurs, inconnuEs ou non, donnent à ces luttes, totalement inscrites dans le mouvement révolutionnaire, un relief intéressant. Débat : Les luttes de libération sexuelle et les oppressions spécifiques.

 

Vendredi 15 janvier 2010 : Repas des Gueux à 19h, esplanade du théâtre de Périgueux (NTP/Odyssée) et Café Libertaire à 20h30 au nouveau local des Thétards, 7 rue de la Bride Périgueux (derrière la tour Mataguerre)

Film : "De la servitude moderne" de Jean-François BRIENT et Victor Leon FUENTES

«L'objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l'esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile. Il a été fait dans le seul but d'attaquer frontalement l'organisation dominante du monde». Débat : Différentes facettes de l'oppression capitaliste actuelle et les aspects de la "servitude volontaire", dénoncée en son temps par La Boétie, qui fait des "esclaves modernes" les artisans de leur propre malheur...

 

Vendredi 18 décembre 2009 à 20h30 : Café Libertaire au nouveau local des Thétards, 7 rue de la Bride Périgueux (derrière la tour Mataguerre) AfficheFilm : "Alexandre Marius Jacob" de Thomas TURNER et Laurent TERMIGNON

Anarchiste illégaliste, partisan de la «reprise individuelle», Alexandre Marius Jacob, membre des Travailleurs de la Nuit, devait payer cher plus de 150 cambriolages spectaculaires, reconnus. Riches et oppresseurs étaient la cible. Lui et ses compagnons avaient déclaré la guerre au monde capitaliste. Une partie des «recettes» était reversée à «La Cause». 25 ans, 8 mois et 23 jours après son arrestation, le bagnard en Guyane, matricule 34 777, soutenu sans relâche par sa mère, recouvrait la liberté mais n'était toujours pas vaincu...

Débat : le personnage de Jacob, l'engagement anarchiste, l'illégalisme, la répression et l'enfermement...

 

Vendredi 27 novembre 2009 : Repas des Gueux 

     19h00 : "Repas des Gueux" devant l'Odysée (NTP, théâtre l'Odyssée)  à Périgueux.

Venez bouffer avec nous, disctuter, faire des rencontres... c'est gratos!

Mardi 17 novembre 2009 : soirée-débat 20h30 salle Montaigne à l'Odyssée (NTP théâtre) PERIGUEUX

L'action anti-carcérale dans un système sécuritaire avec Nadia MENENGER auteure du livre "A ceux qui se croient libres", l'Insomniaque éditeur

Vendredi 6 novembre 2009 : rassemblement anti-carcéral

Le Collectif Libertaire appelle a un rassemblement à 18h devant le palais d'injustice de Périgueux, dans le cadre de la semaine anti-carcérale.

tract de l'ARPPI diffusé par le Collectif Libertaire

Vendredi 23 octobre 2009 : Repas des Gueux

Octobre 2009 : Après la manifestation anticarcérale de Poitiers, du 10 octobre le journal local "La Dordogne Libre" commet un article.

Le Collectif Libertaire répond au directeur dudit journal. Réponse

Jeudi 24 septembre 2009 : Repas des Gueux

Vendredi 12 juin 19 heures : Bouffe populaire+ Projection20h30

"Repas des Gueux" devant le NTP (théâtre l'Odyssée) à Périgueux

Venez bouffer avec nous, disctuter, faire des rencontres... c'est gratos! 20h30 : Projection du film "L'argent" à l'Ecume des Jours (4 boulevard de Stalingrad) - Entrée libre

Jeudi 30 Avril : Bouffe populaire + Projection

19h00 : "Repas des Gueux" devant le NTP (théâtre l'Odyssée) à PérigueuxVenez bouffer avec nous, disctuter, faire des rencontres... c'est gratos!20h30 : Projection du film "Un Poquito de tanta verdad" à l'Ecume des Jours (4 boulevard de Stalingrad) - Entrée libreà propos du film : Ce documentaire retrace comment, au printemps et à l'été 2006, la grève des instituteurs à Oaxaca au Mexique devient une rébellion menée par des syndicats, des coopératives et des associations (réunies sous le nom de Asemblea Popular de los Pueblos de Oaxaca - APPO). L'histoire de ce mouvement est surtout marquée par l'utilisation que la population fit des médias. Ce film revient sur cet aspect particulier qui vit des dizaines de milliers de travailleurs-euses, indigènes, de femmes au foyer et d'étudiants prendre 14 stations de radio et une chaîne de télévision et les utiliser afin de s'organiser et de défendre leur lutte pour la justice sociale, culturelle et économique.De quoi nourrir des riches réflexions et discussions sur notre situation actuelle à la veille d'une énième journée d'(in)action syndicale.

 

 

 

cliquer ici pour agrandir


Jeudi 19 Mars 2009 - 10h00 - Manifestation

Rdv devant le palais d'injustice

Parce que nous ne lâcherons pas l'affaire ! On le sait déjà, cette journée «d'inaction» programmée par les syndicats dits «représentatifs» deux mois après la précédente, ne changera rien au rapport de force actuel. Seule la Grève Générale Illimitée et la construction d'un mouvement social organisé à la base et sans intermédiaire permettront de résister aux attaques de la classe dominante. Profitons néanmoins de ce jour arraché à la machine pour discuter, faire des rencontres et réfléchir afin de trouver de nouveaux moyens d'action.

Vendredi 20 Mars 2009 - 19h00 - Repas populaire

Rdv Place de la mairie de Périgueux

Repas convivial ouvert à tou-te-s! Rencontres et discussions autour d'une soupe partagée dans un esprit de solidarité avant la projection à l'Écume des Jours.

Vendredi 20 Mars 2009 - 20h30 - Projection / Débat

au Café L'Ecume des Jours (quartier st-Georges)

Projection du documentaire «Nadie se fue» suivi d'un débat sur l'auto-organisation dans les luttes sociales. À propos du film : «Nadie se fue» est un documentaire relatant la vie au jour le jour au sein des réalisations alternatives ayant émergées en Argentine à la suite de l'insurrection de 2001. Dans les quartiers, des solidarités se sont construites et des centaines d' assemblées populaires ont été créées, avec pour mode de fonctionnement l'horizontalité dans la prise des décisions. Beaucoup de travailleurs ont récupéré les entreprises, qui les avaient précédemment licenciés, pour en reprendre la production, sous contrôle ouvrier ou sous forme de coopératives améliorées. Ce film est libre de droit et peux être téléchargé sur le site de sur-le-champ. Entrée Libre!

Manif' le 29/01/09 à Périgueux

Le Collectif Libertaire "Marius Jacob", l'Union Départementale de la Fédération Anarchiste et l'Union Locale de la Confédération Nationale du Travail vous invitent à participer à la grève générale du jeudi 29 janvier et à manifester ce même jour avec nous.

cliquer ici pour la voir en haute résolution

Rendez vous à 10h30 devant le palais d'injustice de Périgueux avant le départ de la manif'. Faisons entendre nos voix sans intermédiaires et sans chef. Soyons nombreux pour former un cortège révolutionnaire et libertaire!

Comité de soutien Périgord aux inculpés du 11 novembre

Le samedi 31 janvier à Périgueux Place Saint-Louis (place de la fontaine dite "La Grenouille") sous le barnum municipal à 17h : projection vidéo plus info-débat sur l'"affaire Tarnac", les loisd'exception et leurs victimes. Une table de presse sera présente.

  Comité de soutien Périgord aux inculpés du 11 novembre


[email protected]

   AGENDA JANVIER 2009

* PROCHAINE REUNION DU COMITE DE SOUTIEN

Samedi 3 janvier 2009, à 15h au bar l'Ecume des Jours

*  RASSEMBLEMENT SAMEDI 10 JANVIER 2009 

- rendez-vous 10h45 devant le palais d'injustice de Périgueux.

- 12h Conférence de presse sur les marche du palais d'injustice.

Voir texte de cette conférence de presse sur le site national, page Périgueux

http://www.soutien11novembre.org 

* CONFERENCE-DEBAT A L'ODYSSEE (NTP) DE PERIGUEUX jeudi 15 janvier 2009 à 20h30, salle Grassé, avec Serge Quadruppani.

                    Thème: les lois d'exception et l'antiterrorisme en France
                    en relation  avec «le coup de Tarnac», mais aussi les« cas»
                    moins médiatisés...

 

* SARLAT le mardi 20/01/2009 à 20h30 bar le Lébérou rue JJ Rousseau.

Vidéo concernant l'affaire de Tarnac et son traitement médiatique. Débat sur les lois d'exception.

* BOURDEILLES le samedi 24/01/2009 à 20h30salle des fêtes.

Vidéo concernant l'affaire de Tarnac et son traitement médiatique.

Débat sur les lois d'exception.

* MANIF NATIONALE A PARIS le 31/01/2009

Comité de soutien Périgord aux inculpés du 11 novembre

                        [email protected]

 

Un comité de soutien aux inculpés du 11 novembre large et indépendant a été constitué samedi 6 décembre 2008 à Périgueux (24). La lettre des parents des inculpés a servi de base pour définir l'orientation dudit comité. Au-delà du "cas" emblématique des inculpés du 11 novembre, il a été décidé également d'élargir la solidarité aux autres personnes inculpés dans le cadre des lois antiterroristes et de souligner la criminalisation par l'état des mouvements sociaux qui ne s'inscrivent pas dans les processus qu'il impose.Agenda

MANIFESTATION DE SOUTIEN AUX INCULPES DU 11 NOVEMBRE A LIMOGES : Samedi 13 Décembre 16 Heures à LIMOGES, place de la république

REUNION DU COMITE DE SOUTIEN PERIGORD :Samedi 20 Décembre à 15 Heures à l'ECUME DES JOURS, 4 boulevard Stalingrad Périgueux

 

Jeudi 11 décembre 2008 : soutien au peuple grec

Accrochage d'une banderole entre les piliers du palais d'injustice de Périgueux et distribution d'un tract.

Après intervention du commissaire principal de Périgueux et du procureur de la république, la banderole a été enlevée par la police et nous a été restituée. Nous l'avons alors tenue pendant plusieurs dizaines de minutes sur les marches du palais d'injustice, tandis que d'autres compagnons distribuaient un tract.

A noter : Nous avons été longuement filmés par un vidéaste en civil de la police. Sans commentaire...




Vendredi 28 novembre 2008 : Conférence-débat "Albert Camus et les Libertaires "20h30 amphithéâtre Jean Moulin, bibliothèque municipale de Périgueux (avenue G. Pompidou)

 

Claire Auzias, que nous avons déjà eu le plaisir d'accueillir, présentera l'ouvrage de Lou Marin "Albert Camus et les Libertaires" qui rassemble un certains nombres d'articles d'Albert Camus pour la presse libertaire ainsi que des échanges épistolaires avec des militants anarchistes, anarchosyndicalistes...

Claire Auzias est l'éditrice du livre : Egrégores Editions 7 boulevard de la Liberté 13 001 Marseille - [email protected] soirée sera l'occasion de découvrir l'engagement, peu connu et souvent occulté, de Camus aux côtés du mouvement libertaire, les circonstances de cet engagement ainsi que le cheminement de la pensée philosophique de l'auteur de "l'Homme Révolté", cible de Sartre et des amis de ce dernier, sensibles aux puissantes sirènes staliniennes de l'époque.

 

Lundi 03 novembre 18h à Vichy : manif contre l'ordre xénophobe européen

Le Collectif Libertaire Marius Jacob de Périgueux s'associe aux groupes anarchistes et anarchosyndicalistes appelant à manifester lundi 3 novembre à Vichy contre la tenue de la réunion européenne "visant à réguler les flux migratoires" (sic). Il s'agira de dénoncer la répression des états européens frappant les"étrangers" et, parmi eux, particulièrement les Sans-papiers, tout en affirmant le droit pour tout être humain de vivre où il le souhaite. Le choix de Vichy, hautement provocateur de la part du gang de "l'identité nationale", en dit long sur la façon dont ces zélateurs de l'ordre considèrent l'humanité et envisagent le futur. Un certains nombre de nos compagnEons se rendront donc à la manif deVichy. Rendez-vous à 17h devant le cinéma "Albert Londres" (!)

 

Jeudi 16 octobre 18h : Rassemblement anti-fichage

A l'occasion de la st. Edvige, le Collectif Libertaire Marius Jacob ainsi que d'autres associations organisent un rassemblement contre le contrôle social et le fichage. Cet événement a été annoncé par affiches (voir ici) et par tract-journal (voir "au loup!").

Introduction au nanomonde sécuritaire

Le vendredi 12 septembre 2008 à l'Odysée (NTP) Salle Grassé

20h30

Soirée débat en compagnie de Pièces et Mains d'Oeuvres

Entrée gratuite

Quelles résistances possibles ?

 

 

 

Soirée mai 68

Samedi 10 mai, soirée MAI 68 à 20h30 au bar l'Aparté (12 rue des Farges à Périgueux) - Projection du film documentaire « Grands Soirs et Petits Matins » suivi d'un débat autour de l'héritage de 68. Ni commémoration, ni liquidation, pour que ce joli mois de mai ne meure jamais!

Samedi 7 juin : Journée Antispéciste à Périgueux

A l'occasion de la journée Antispéciste, le Collectif Libertaire Marius Jacob et l'association ACTA (Agir Contre la Torture des Animaux) de Bordeaux tiendrons une tabe de presse en centre ville, puis organise un pique nique végétarien / végétalien au parc Gamenson.

10h - 12h : tables de presses, et discution avec les passants sur la place Daumesnil (pox. cathédrale et bar Mimos).

12h30 : Pique-nique végétarien / végétalien à partager au parce Gamenson. Amenez vos plats et vos recettes! Pour en savoir plus sur la lutte antispéciste vous pouvez trouver de nombreuse infos sur le site d'ACTA et sur celui des Cahiers Antispécistes.

"L'antispécisme affirme que le critère de l'espèce à laquelle appartient un être n'est pas, en soi, moralement pertinent pour décider de la manière dont on doit le traiter, du respect qu'on lui doit, des droits qu'on doit lui accorder, etc. Il s'ensuit que l'antispécisme s'oppose à l'exploitation et la maltraitance des individus d'autres espèces de la part des humains. En particulier, la consommation de la viande, qui implique de tuer des animaux, et, en pratique, de les soumettre à des conditions d'élevage qui ne tiennent pas compte de leurs intérêts, est remise en cause. Au-delà de telles conséquences pratiques, le rejet du spécisme est souvent vu comme porteur d'implications philosophiques, culturelles et politiques profondes." (source : Wikipédia)

 

1er Mai festif contre la culture du travail

 ~ 10h30 

Rdv devant le théâtre de Périgueux (NTP) puis manif’ en ville avec musiques, lectures, chansons et subversions diverses pour "Travailler moins et vivre plus". Venez nombreux/ses et amenez vos propres textes, instruments de musique (etc.) pour faire valoir nos vies avant leurs profits!


 ~ 11h30
Pique-Nique végétarien / végétalien au Parc Gamenson - repas froid et discussion autour de la décroissance conviviale avec table de presse et infokiosque. Venez partager vos plats (sans viande) et vos idées!

flyer_en_mai

Mercredi 13 Février, Claire Auzias à Périgueux

affiche claire auzias

Claire Auzias, historienne, essayiste et féministe participera à une soirée que organisons ce mercredi 13 février, à 20h30, au Nouveau Théâtre de Périgueux. La Thématique de cette soirée-débat sera "le féminisme et les luttes radicales".

Si le capitalisme a instauré en art de non-vivre l’oppression des individus, il n’en est pas moins vrai que la moitié de l’humanité (et même davantage actuellement) a été et reste victime d’une oppression spécifique liée à son genre. (dérouler/enrouler la suite)

 

En effet, malgré les combats engagés depuis longtemps par des pionnières(déjà, en France, pendant la Révolution de 1789) et souvent renouvelés, les femmes non seulement continuent à subir d’une manière accrue les conditions socio-économiques imposées par l’économie capitaliste (non reconnaissance réelle des compétences, salaires inférieurs aux salaires masculins pour un même travail, moins de facilité pour accéder à un emploi, plus soumise au chômage que les hommes, élevage des enfants, tâches ménagères…) mais sont victimes d’une société largement influencée par les modèles masculins et de ses comportements sexistes, jusqu’aux dérives les plus graves, que ce soit dans la sphère privée ou le domaine public.

A cet égard, parmi les agressions « courantes », l’utilisation par la publicité de l’image de la femme et de son corps constitue un exemple parlant dont les conséquences en terme de regard des hommes et de harcèlements divers ne sont pas minces…


Evidemment le féminisme s’est attaqué au problème, tant sur le plan de la réflexion qu’en actes. Une frange du mouvement a lié féminisme et lutte anticapitaliste, considérant que l’ « organisation » de la société actuelle relève du schéma patriarcal de domination. Ces femmes luttent ainsi sur deux fronts : pour l’accession à la même reconnaissance que les hommes et pour une société, certes perfectible, libérée de l’exploitation du capital.

Dans sa réflexion, ce féminisme que l’on pourrait donc qualifier de radical se penche sur les notions de genre, de partage, d’égalité réelle, de droit à la parole et à l’écoute (y compris dans des assemblées mixtes, théoriquement conscientes des difficultés), de liberté vraie, de sexualité librement choisie, d’autonomie et bien sûr d’entraide, de critique du pouvoir et de l’autorité…

Les femmes anarchistes sont de ce combat quotidien, dans la société en général mais aussi dans les groupes éventuels au sein desquels elles interviennent, et, si elles critiquent les institutions officielles, c’est pour mieux désigner l’état, modèle de domination patriarcale poussée à son comble et jusqu’à la caricature pour ce qui est du comportement du personnel politique, comme ennemi. Révolutionnaires et libertaires, c’est de dignité humaine qu’elles nous parlent, loin des hypocrisies confortables.

Présentation de Claire Auzias

Claire écrit un premier ouvrage en 1974 : « Gélina Calamita » (publié chez Fédérop), « livre-objet écrit dans tous les sens », comme elle le dit elle-même, livre témoignage douloureux, tout de révolte contre un « ordre » insupportable dont elle avait fait les frais.

Puis, elle rédige avec trois autres femmes une biographie d’Emma Goldman qui paraît en 1978 aux éditions Syros, dans la collection « Mémoires de femmes » dirigée par Huguette Bouchardeau.

Claire s’intéresse à l’histoire de la grève des ovalistes lyonnaises (ouvrières de la soie), dans la seconde moitié du XIXème siècle. Un livre : « La grève des Ovalistes » est alors écrit avec une compagne.

Ensuite, Claire se plonge dans la rédaction d’une thèse en sociologie : « Mémoires libertaires/ Lyon 1919-1939», consacrée aux militants ouvriers anarchistes lyonnais dans l’entre-deux guerres, évoluant dans un contexte socio-historique minutieusement retracé. Cette thèse fera l’objet d’un gros ouvrage qui sortira treize ans plus tard chez L’Harmattan.


Parallèlement, elle milite dans le Mouvement des Femmes au milieu des années soixante-dix et, même si elle regrette l’institutionnalisation relative dudit mouvement, elle conserve des liens, des amitiés, poursuivant à sa manière le combat…


A partir des année quatre-vingt-dix, Claire s’investit fortement dans une recherche concernant les Roms, parias et exclus du monde dit « moderne ».

Elle publie : « Les poètes de grand chemin » chez Michalon, « Les Tsiganes ou le destin sauvage des Roms de l’est, suivi de : Le statut des Roms en Europe », toujours chez Michalon ». C’est chez L’Esprit Frappeur qu’ensuite voit le jour : « Samudaripen, le génocide des Tsiganes.


Parmi ses autres ouvrages, signalons : « Les funambules de l’histoire » (éditions La Digitale), ainsi que : « Un Paris révolutionnaire » aux éditions Dagorno/L’Esprit Frappeur.

Claire a écrit également, aux Editions du Monde Libertaire, une brochure consacrée à Louise Michel. Elle poursuit des recherches sur d’autres femmes, du passé ou contemporaines, engagées dans la lutte féministe.


Le dernier ouvrage, pour l’instant, de Claire : « Les aventures extraordinaires de Laplume et Goudron, travailleurs de la nuit » est un clin d’œil à un courant particulier du mouvement anarchiste, celui des partisans de la reprise individuelle dont Marius Jacob fut un représentant émérite. Le livre, écrit en argot lyonnais est fort heureusement pourvu d’un glossaire efficace…


Claire entretient de nombreux contacts avec le milieu anarchiste, en particulier auprès du CIRA (Centre International de Recherches sur l’Anarchisme) de Marseille ainsi que celui de Lausanne animé par l’infatigable Marianne Enckell.


Bref, Claire AUZIAS, femme, féministe, libertaire, historienne, sociologue, écrivaine et accessoirement RMIste est une personne non-conforme, foncièrement attachante, relevant d’une humanité échappant au contrôle de tous les pouvoirs, aux inspecteurs de conscience, en dépit des technologies insatiables. Dans son livre-interview : « Claire l’Enragée », Mimmo Pucciarelli de l’Atelier de Création Libertaire laisse entrevoir le parcours dissident de cette femme qui ne sacrifie pas à la résignation.